Lorsqu’il s’agit de guérir de traumatismes émotionnels, deux techniques sont souvent mentionnées : l’Emotional Freedom Technique (EFT) et l’Eye Movement Desensitization and Reprocessing (EMDR). Mais comment choisir la méthode la plus efficace ? Et comment se former à ces techniques ? Dans cet article, nous allons explorer ces questions en détail.

La formation aux techniques

Avant de choisir une thérapie, il est important de comprendre les différences dans la formation requise pour pratiquer ces techniques. En ce qui concerne l’EFT, il s’agit d’une approche thérapeutique largement démocratisée et accessible à tous. En revanche, l’EMDR est une technique plus restreinte, réservée aux professionnels de la santé tels que les médecins, les psychiatres et les psychologues. Il existe certaines écoles qui utilisent des mouvements oculaires similaires à l’EMDR, mais elles ne sont pas reconnues officiellement comme étant l’EMDR.

Comprendre l’EMDR

L’EMDR est une technique qui combine la stimulation des points d’acupression avec la psychologie verbale. Il s’agit d’une forme de psychologie énergétique. La méthode consiste à désensibiliser et à reprogrammer les traumatismes en utilisant des mouvements oculaires. Cette technique a été développée par le Dr Shapiro, qui l’a découverte lorsqu’elle a utilisé des mouvements oculaires pour soulager son propre traumatisme après avoir reçu un diagnostic de cancer. L’idée est de revenir le plus près possible de l’origine du problème pour désensibiliser le trauma. Cela permet également de reprogrammer les réactions associées à ce traumatisme.

En savoir plus  L'EMDR peut-elle jouer un rôle dans la gestion de l'anxiété généralisée ?

Comprendre l’EFT

L’EFT, quant à elle, se concentre sur l’émotion et les croyances associées à un problème. La technique consiste à tapoter sur certains points du corps tout en prononçant des phrases liées à l’émotion ou à la croyance. Cela permet de libérer l’émotion négative et de reprogrammer les croyances limitantes. Contrairement à l’EMDR, l’EFT ne nécessite pas de visualisation spécifique ou de mouvements oculaires. Au lieu de cela, elle se concentre sur les sensations physiques et les émotions ressenties dans le corps.

Les différences entre l’EMDR et l’EFT

Maintenant que nous avons une meilleure compréhension des deux techniques, il est temps d’explorer les différences entre l’EMDR et l’EFT.

  1. Approche visuelle vs approche sensorielle : L’EMDR se concentre principalement sur la visualisation et est plus adaptée aux personnes qui ont une préférence pour les informations visuelles. L’EFT, en revanche, met l’accent sur les sensations physiques et convient mieux aux personnes qui sont plus sensibles aux informations sensorielles.
  2. Traitement des traumatismes : L’EMDR est spécifiquement conçu pour traiter les traumatismes et se concentre sur la désensibilisation et la reprogrammation des réactions associées à ces traumatismes. L’EFT, quant à elle, peut être utilisée pour traiter une variété de problèmes émotionnels, en plus des traumatismes.
  3. Origine du problème : L’EMDR se concentre sur l’origine du problème, en cherchant à remonter le plus près possible du traumatisme initial. L’EFT, en revanche, peut partir de l’émotion ou de la croyance associée au problème, sans nécessairement remonter à l’origine spécifique du traumatisme.
En savoir plus  EMDR : effet rebond et effets secondaires

Conclusion

En conclusion, il n’y a pas de réponse définitive quant à laquelle de ces deux techniques est la meilleure. Le choix dépendra de vos préférences personnelles, de vos besoins spécifiques et de votre réceptivité à chaque approche. Si vous êtes plus sensible aux informations visuelles, l’EMDR pourrait être plus adapté pour vous. Si vous préférez les sensations physiques, l’EFT pourrait être une meilleure option. Il est également possible de combiner les deux approches, en fonction de vos besoins individuels. L’essentiel est de trouver un thérapeute compétent et qualifié dans la technique que vous choisissez, afin de vous accompagner dans votre processus de guérison.

Prenez le temps de faire des recherches approfondies, de vous renseigner sur les différentes techniques et de trouver un thérapeute avec lequel vous vous sentez à l’aise. Rappelez-vous que chaque individu est unique, et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Soyez ouvert à l’expérimentation et à l’exploration de différentes approches, jusqu’à ce que vous trouviez celle qui vous convient le mieux.