Pendant longtemps, l’hypnose n’était pas considérée par les professionnels de la santé comme une science à part entière. Toutefois, ces dernières années avec son entrée à l’hôpital, l’hypnose s’est imposée comme une véritable thérapie. On parle désormais d’hypnothérapie. En effet, les effets positifs de l’hypnose sur les patients malades sont nombreux et méritent qu’on y accorde plus d’attention.

Comment définir l’hypnothérapie ?

Avant d’appréhender l’hypnothérapie, il est nécessaire de savoir ce que c’est. À ce titre, l’hypnothérapie se définit comme un ensemble d’exercices dont le but est de mettre le client ou le patient dans un « état de conscience modifié ». Dans cet état, le patient n’est ni endormi, ni totalement conscient, l’avantage est qu’il n’est pas distrait par les éléments extérieurs. Ainsi, il pourra se plonger dans un état d’hyper conscience, qui lui est favorable.

Les bienfaits de l’hypnothérapie

Avec l’avancée technologique, il n’est plus nécessaire pour le patient de se déplacer pour une séance d’hypnothérapie. En effet, ce dernier peut bénéficier des séances d’hypnothérapie en ligne avec de véritables professionnels. Outre cet avantage de taille, il existe d’autres avantages qui découlent de cette pratique.

L’hypnose permet d’améliorer la qualité du sommeil

De nombreuses études ont été menées sur l’hypnose ainsi que l’impact qu’il aurait sur le sommeil. La première phase de ces études consistait à inviter les participants à s’exprimer sur la qualité de leur sommeil après avoir été hypnotisés. Les résultats de ces études ont été concluants, mais leur protocole fait l’objet de nombreuses interrogations.

En savoir plus  Gestion des angoisses et du stress : comment l’hypnothérapie peut vous aider

Cependant, des études menées récemment par des chercheurs suisses ont apporté plus de lumière sur le sujet. En effet, elles ont permis de mesurer les effets de l’hypnose sur l’activité cérébrale. L’échantillon était composé d’un groupe de jeunes, majoritairement des femmes en bonne santé. Après avoir été exposées à une bande sonore de suggestion hypnotique, elles ont fait une sieste d’une durée d’une heure et demie.

Les femmes qui ont été favorables à l’hypnose ont passé plus de 80 % de ce temps dans la phase réparatrice du sommeil (le sommeil lent).

L’hypnose pour lutter contre les bouffées de chaleur

À la suite d’un test mené sur des femmes ménopausées ayant des bouffées de chaleur, 74 % ont vu les symptômes réduits au bout de 12 semaines. En effet, elles ont subi des cinq séances d’hypnose par semaine. Par contre, celles qui n’ont pas reçu cette prescription et qui ont juste été accompagnées par un thérapeute ont réduit les bouffées de chaleur de 17 %.

L’hypnothérapie permet de réduire la douleur

La réduction de la douleur est probablement le sujet d’étude par excellence de l’hypnothérapie. C’est ainsi qu’en 2000 et en 2009 deux méta analyses ont été réalisées sur l’hypnose et son impact sur la douleur.

Puisque l’hypnose a un effet prouvé sur la psyché, il est souvent utilisé pour soulager les angoisses, le stress, qui sont reliés à d’autres procédures médicales. Ainsi, un patient avant une chirurgie ou un accouchement peut avoir recours à l’hypnose.

L’hypnothérapie permet de réduire le symptôme du côlon irritable

D’après une étude réalisée en 2003 sur 204 patients souffrants du syndrome du côlon irritable, 74 % ont enregistré une amélioration après avoir suivi 12 séances d’hypnothérapie. Chacune des séances durait une heure, et plus de 84 % de ceux qui ont observé une amélioration ont continué à se sentir bien sur une période de six ans.

En savoir plus  Hypnose Caen - Laetitia Lesieur

Bien que l’hypnose ait des effets positifs sur la santé, elle doit être exécutée par un professionnel. En effet, le non-respect des principes liés à cette pratique pourrait entrainer des désagréments.

Retour à l’accueil : Annuaire Hypnose