Sélectionner une page

L’hypnose Ericksonienne et Milton Erickson

L’hypnothérapie ericksonienne est une méthode de changement de comportement unique et très efficace par rapport aux autres types d’hypnotisme. Tout ce qui est utilisé est de l’hypnotisme comportemental, c’est-à-dire qu’il possède certaines routines et rythmes qui peuvent provoquer une transe hypnotique chez la personne à qui il est destiné. Ce type d’hypnotisme est basé sur la technique d’hypnothérapie éricksonienne qui a été développée en psychologie par Sigmund Freud. Elle a ensuite été adoptée et développée par le Dr Milton H. Erickson. Dans cette technique, on présente à la personne des images et des suggestions qui l’aideront à faire en sorte que son esprit se concentre sur une seule chose ou l’amèneront à agir conformément aux suggestions qu’elle reçoit.

L’hypnothérapie ericksonienne est souvent utilisée pour soigner les peurs et les phobies. En particulier, le patient est mis dans un état d’esprit excité grâce auquel il peut être induit dans un état d’hyperventilation puis de sommeil. Pendant la phase d’induction de l’hypnothérapie ericksonienne, le thérapeute travaille sur l’inconscient en suggérant des images et des phrases agréables qui vont le détendre. Dans l’état d’esprit détendu, le thérapeute utilise ensuite des suggestions indirectes sur l’esprit conscient. Ces suggestions indirectes amènent l’inconscient à libérer certains de ses sentiments refoulés ou dissimulés et font donc sortir la personne de sa coquille et lui révèlent son moi intérieur caché.

Phobies et autres dysharmonies psychiques

L’hypnothérapie ericksonienne est couramment utilisée pour traiter de nombreuses phobies et est également connue pour son efficacité dans la guérison de nombreuses maladies mentales. De nombreuses personnes affirment avoir été guéries de ces maladies et s’être complètement rétablies. Ce type de transe hypnotique a également été utilisé par de nombreux hypnotiseurs pour les aider à atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Il existe de nombreux livres qui traitent des techniques de l’hypnothérapie ericksonienne et de la manière dont une personne peut l’utiliser pour réaliser tous ses rêves.

L’hypnothérapie ericksonienne est une sorte de thérapie hypnotique indirecte qui a été développée pour la première fois par Sigmund Freud. Après avoir examiné les théories et les découvertes de Freud, l’hypnose éricksonienne de Sigmund a été formulée. Ce type d’hypnotisme est très doux et il est souvent utilisé pour détendre les patients avant de subir une psychothérapie clinique. La psychothérapie ericksonienne peut également être utilisée par les patients qui souhaitent modifier certains schémas comportementaux ou émotionnels, ou même par ceux qui veulent atténuer des émotions ou des sentiments négatifs.

L’hypnose ericksonienne partage certaines caractéristiques communes avec d’autres formes d’hypnothérapie traditionnelle. Elle inclut l’utilisation de métaphores et d’images. Dans l’hypnothérapie ericksonienne, par exemple, le thérapeute suggère souvent à son patient d’atteindre un état de relaxation onirique. Il crée ensuite une image dans l’esprit de ses patients, dans laquelle il place le client dans une situation où il est le maître. Si le patient est à l’aise, le thérapeute peut alors faire des suggestions à son subconscient qui le feront agir selon les désirs du thérapeute. La principale différence entre cette forme d’hypnothérapie et l’hypnothérapie traditionnelle est que le thérapeute utilise un langage figuré, alors que l’hypnothérapie traditionnelle utilise la suggestion directe.

Tout est dans la suggestion hypnotique

Par exemple, au lieu de dire que l’hypnothérapie Ericksonienne est utilisée pour libérer l’anxiété, le thérapeute peut suggérer que l’anxiété est libérée en atteignant un état de paix par l’acte de relaxation. En utilisant un style plus direct de langage suggestif, le thérapeute est capable d’atteindre directement le subconscient où réside le problème. Le moyen le plus courant d’y parvenir en hypnothérapie ericksonienne est l’emploi d’une figure de style appelée « métaphore ». Une métaphore est un énoncé figuratif qui est utilisé pour relier une idée (prudente ou rassurante) à une autre idée (compliquée et conflictuelle). De cette manière, l’inconscient peut relier différentes idées qui sont contradictoires, créant ainsi une « métaphore ».

L’état de transe ericksonienne obtenu par cette méthode a été décrit par ceux qui l’ont expérimenté comme un état de relaxation profonde. Pendant l’état de transe, des suggestions sont faites pour aider la personne à sortir de sa transe et à reprendre conscience de son environnement. Un exemple de cette technique de confusion est la suggestion de relaxation. Grâce à elle, la personne est capable de réaliser qu’elle n’est pas en transe hypnotique, mais plutôt dans un état de relaxation où son esprit est à l’aise.

L’hypnothérapie ericksonienne, introduite par Milton Erickson en 1928, a connu des changements et des améliorations dans ses méthodes au fil des ans. Aujourd’hui, elle est utilisée comme une thérapie complémentaire à l’hypnothérapie clinique. Les deux techniques visent le même objectif, à savoir créer un état dans lequel une personne peut se défaire de toutes les habitudes négatives, peurs et phobies dont elle peut souffrir et créer un sentiment général de bien-être. Cela peut aider la personne à faire face aux nombreux défis de la vie et la rendre plus heureuse et en meilleure santé.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)